C'est le temps que j'ai passé sans m'assoir sur mon tabouret rouge, notre dell s'est recouvert de papiers, dessins et magazines. J'ai parfois soulevé la masse, voulu ouvrir l'écran, mais non, il me fallait m'en passer.
Je passe de moins en moins de temps ici, mais quand je suis sur internet je suis totalement absorbée par mes lectures, j'oublie un peu ma vie, les bruits alentours. L'autre jour, Anna s'est coupée les cheveux sans que je ne réagisse, Ange en profite pour déchirer mes plus beaux livres, pour manger du chocolat. Bref, ils savent que je ne suis pas disponible. Quelle horreur, je viens peu en dehors de leur sommeil, mais parfois, je me laisse happée, il me faut répondre sur tel ou tel post.

Je ne suis pas morte sans mon ordinateur, mais j'ai regardé un film minable. J'ai survécu mais je n'ai pas cessé de me demander si maman d'hiver était enfin de retour, si une porte s'était ouverte vers un petit hâvre de paix rien que pour la dame oiselle pour qu'elle ne se retrouve pas à la prise du quotidien de la femme au foyer. Je n'ai pas pour autant appelé mes amies, celles dont je connais l'odeur et le visage, les manies, les manières. Non, je n'aime définitivement pas le téléphone, il m'éffraie, me bloque, je ne téléphone donc pas. Sauf à ma maman. Tiens, faudrait que je réfléchisse à cela! Je reviens sans avoir l'impression d'avoir soufflé. Si l'ordinateur ne m'est pas indisensable en soi, il est tout de même le lien vers quelques âmes qui me sont devenues chères. Il est mon lien vers un ailleurs. Il est mon sas de décompression. Alors addiction ou non, je la garde dans mon quotidien. Je sais que je ferai d'autres pauses, parce qu'à mon amour ça lui fait un bien fou de me savoir apte à me détacher, de me voir affairée à des choses concrètes, là dans l'instant bien avec lui.

Les enfants? Ange a trouvé d'autres moments pour profiter de mon inattention pour manger du chocolat, il ne s'en est pas pris à mes livres, c'est vrai. Anna, elle m'a demandé à voir la maman de Marcus! Mais non, point d'avatar sans connexion!
Et puis, moins rigolo, c'était le 17 le délai pour les impôts et je n'ai rallumé la bête qu'aujourd'hui!